=> Tous les articles <=

Exceptionnel documentaire sur le dopage en Russie !

Lance Loser - 27/04/2015 16:04

Après des heures de visionnage/lecture/copie/traduction, voici ENFIN une version sous-titrée de l'incroyable dernier documentaire d'Hajo Seppelt : Les Secrets du Dopage : comment la Russie fabrique ses vainqueurs. Il a été diffusé en Allemagne sur la chaîne ARD le 3 décembre 2014, cette même chaîne qui avait diffusé un autre documentaire de cet excellent journaliste : The Hardest Stage. Nous avions pu le visionner avec les sous-titres français grâce au travail de chronoswatts.com.

Ce documentaire met un lumière un système accablant de dopage et de corruption, atteignant les sphères les plus hautes des instances sportives russes. Hallucinant.

Les sous-titres sont disponibles en anglais et en français. Vous pouvez choisir la langue de votre choix avec les icônes en bas de la vidéo (Youtube ou Amara). Voici le lien youtube : http://www.youtube.com/watch?v=iu9B-ty9JCY



Je joins également à ce billet deux articles parus dans L'Equipe les 3 décembre 2014 (lien PDF) et le 9 avril 2015 (lien PDF). Le premier article correspond à la date de diffusion du documentaire en Allemagne, et évoque notamment l'enquête interne menée par l'IAAF à propos de l'"affaire Chobukhova". Le second propose une interview du couple Stepanov-a ainsi qu'un résumé du documentaire, et bien sûr quelques nouvelles anecdotes ahurissantes. On apprend également que la Fédération d'Athlétisme Russe a attaqué en justice la chaîne de télévision allemande ARD, ainsi que tous les témoins interviewés dans le documentaire.

Via son journaliste Jean-Christophe Collin, L'Equipe ne se prive pas de parler de "l'un des plus gros scandales de l'histoire du sport". Tout en évitant évidemment d'évoquer ce sujet en dehors des colonnes de ces articles. La bibliographie de Jean-Christophe Collin nous donne également un indice sur ses sujets de prédilection (ici et ici).
En ce qui concerne la presse non-spécialisée, on peut notamment féliciter le toujours-présent Clément Guillou d'être allé à la rencontre d'Hajo Seppelt en mars 2015, pour Le Monde : lien vers l'interview. On apprend encore de nouvelles anecdotes, notamment que l'IAAF a directement menacé H. Seppelt. Et il évoque les réelles capacités d'enquête dont disposent certains médias allemands pour parler du dopage. Ce qui semble effectivement unique au monde !
Le Monde avait déjà réalisé quelques articles à propos de ce documentaire : ici ou ici

D'autres médias se sont contentés d'articles plutôt distants (exemple libé) quand d'autres n'en ont tout simplement pas parlé (sauf erreur de ma part Le Figaro ou Eurosport). Si "l'un des plus gros scandales de l'histoire du sport" ne génère que quelques dizaines de pages/articles, comment espérer que ça ne se reproduise pas ?

Il ne nous reste plus qu'à souhaiter qu'Hajo Seppelt poursuive ses excellentes enquêtes, et qu'il s'attaque un jour au tennis ! Via un documentaire sur l'affaire Puerto par exemple ?


Voici en complément un très rapide descriptif des différents "personnages" du documentaire, avec quelques liens.

Les lanceurs d'alerte et témoins :

Yuliya Stepanova et Vitaliy Stepanov. Yuliya est une spécialiste du 800 mètres, médaillée d'argent des Championnats d'Europe en salle en 2012. Sa meilleure performance en carrière est de 1'56"99. Vitaliy était contrôleur anti-dopage à la RUSADA, avant d'en être viré en 2011, quelques mois après avoir alerté l'AMA de certaines dérives. Tous les deux connaissent le "système" en profondeur, du côté athlète et du côté "lutte" anti-dopage.

Evgenia Pecherina, lanceuse de disque. Contrôlée positive à la Méthandrosténolone en 2011 (fiche wiki). Considère que 99% des athlètes russes sont des chaudières !

Valentin Krugliakov, spécialiste du 400m, avec un record en 45"94. Contrôlé positif à un stéroïde anabolisant en 2013 (fiche wiki).

Liliya Shobukhova (et son mari Igor), superstar du marathon, "deuxième marathonienne de tous les temps derrière Paula Radcliffe." d'après l'Equipe. Suspendue en avril 2014 pour 2 ans (fiche wiki). L'occasion de relire le communiqué laconique de l'Equipe en cette occasion (lien).

Maria Savinova, spécialiste du 800m, meilleure performance en 1'55"87. Championne Olympique (2012), du Monde (2011 et 2010 en salle) et d'Europe (2010 et 2009 en salle).

Oleg Popov, entraîneur de lancer. A ne pas confondre avec lui. Lanceur d'alerte de longue date, puisqu'il avait déjà eu le courage de parler publiquement de ce problème en 2013 (et certainement avant). Voici un article particulièrement intéressant à lire après avoir vu le documentaire puisqu'il est également question de Valentin Krugliakov : lien.

Les anonymes :

L'entraîneur anonyme à casquette
L'informateur anonyme à la silhouette Kiarostamiesque

Les "officiels" :

Alexeï Melnikov, un des 2 entraîneurs en chef de l'athlétisme russe

Valentin Maslakov, un des 2 entraîneurs en chef de l'athlétisme russe. En poste depuis 2007, a été contraint à la démission suite à cette enquête (lien).

Valentin Balakhnichev, Président de la Fédération Russe, Trésorier de la Fédération Internationale d'Athlétisme (IAAF). En poste depuis 1991, a été contraint à la démission suite à cette enquête (lien).

Vladimir Kazarin, entraîneur (entre autres) de Maria Savinova. A attaqué Hajo Seppelt en justice (lien). Ce qui n'est pas sans rappeler Armstrong, ou plus récemment Sella et d'autres rugbymen français ridicules contre Pierre Ballester.

Sergueï Portugalov. Présenté dans le documentaire comme expert à double-casquette : dopage et anti-dopage. Son nom se retrouve également dans ce livre : Doping in Elite Sport: The Politics of Drugs in the Olympic Movement (lien).

Vitaliy Mutko, Ministre des Sports Russe. Autre de nombreuses sorties médiatiques croustillantes à propos de la corruption. Sa page wikipedia mentionne également le petit scandale autour de ses notes de frais aux JO de Vancouver en 2010. C'était d'ailleurs l'occasion (lien) pour lui de pointer du doigt son homologue français (Rama Yade ?).

Grigory Rodchenkov, autre expert du dopage et directeur du laboratoire de contrôle anti-dopage de Moscou. Déjà dans la tourmente (mais relaxé) en 2013 pour des histoires de corruption, pots-de-vin, etc. (lien).

Nikita Kamaev, directeur général de la RUSADA (agence anti-dopage russe). Suite au documentaire, il a répondu à une interview menée par RBTH. En toute fin d'interview il fait une excellente comparaison avec le cas Armstrong-Hamilton (lien).

Les autres personnages :

Richard Pound, Président fondateur de l'AMA
David Howman, Directeur-Général de l'AMA
Olivier Rabin, Directeur Scientifique de l'AMA
A propos de l'AMA, voici l'information qui a été publiée sur leur site après la diffusion du documentaire : lien.
Ils viennent également de mettre en place une plateforme pour recueillir des témoignages sur le système de dopage organisé en Russie : voir le communiqué.

Mario Thevis, chercheur du laboratoire anti-dopage de Cologne. Semble être un acteur récurrent de documentaires de Hajo Seppelt.

Hajo Seppelt, multi récidiviste de la lutte anti-dopage, dont les documentaires ne sont malheureusement pas traduits en anglais/français. La liste de ses oeuvres est impressionnante : https://en.wikipedia.org/wiki/Hajo_Seppelt#Selected_Television_Reports_and_Documentary_Films ou ici.

Vivement la suite !

Ce site ne permet pas de déposer de commentaires, mais n'hésitez pas à nous signaler d'éventuels erreurs/compléments à cette adresse : contact at luckylosertennis.com
LLTL
ATP
WTA/Double
Annuel
Race
attente
<= =>
Rookies
Leaderotron
Mega Patate
Big Lose
Terre battue
Herbe
Dur Indoor
Dur Outdoor
attente
<= =>